Tarifs & Réservations

Particulièrement longs et engagés, les canyons experts sont de grandes expéditions mythiques du canyoning dans les Pyrénées Espagnoles. Avec plusieurs heures de marche d’approche et d’activité, ils nécessitent une très bonne condition physique et s’adressent à un public expérimenté.

En voici une sélection ci-dessous. Tous sont dans la zone du Parc Naturel de la Sierra de Guara.

En voici une sélection ci-dessous. Tous sont dans la zone du Parc Naturel de la Sierra de Guara.

LE MASCUN 

Canyon mythique, presque magique, il fut baptisé Maskhrun par les arabes, ce qui signifie «la demeure des sorcières», en référence aux paysages grandioses qui bordent ses flancs. Du village de Rodellar, une marche très sportive nous permet d'atteindre le plateau désertique de la Sierra de Guara jusqu'à un cirque parfait, départ de la descente. C'est un canyon assez long et complet (sauts, rappels, nage) qui invite à la rêverie par son esthétique. Parmi les plus beaux passages du canyon, une succession de vasques parfaitement lisses et creusées dans le rocher, une immense grotte dans laquelle le rio s'engouffre dans une ambiance semi-obscure, un passage étroit magnifique appelé le Pozo Negro.

Sa longueur et le nombre de rappels sont sa principale difficulté. Il se réalise en début de saison, de mai à mi-juillet, généralement sec le reste de l'été.

Une petite dizaine de rappels, de 5 à 20 mètres.
Marche d'approche : 3 heures
Marche de retour : 1h30

Canyon mythique, presque magique, il fut baptisé Maskhrun par les arabes, ce qui signifie «la demeure des sorcières», en référence aux paysages grandioses qui bordent ses flancs. Du village de Rodellar, une marche très sportive nous permet d'atteindre le plateau désertique de la Sierra de Guara jusqu'à un cirque parfait, départ de la descente. C'est un canyon assez long et complet (sauts, rappels, nage) qui invite à la rêverie par son esthétique. Parmi les plus beaux passages du canyon, une succession de vasques parfaitement lisses et creusées dans le rocher, une immense grotte dans laquelle le rio s'engouffre dans une ambiance semi-obscure, un passage étroit magnifique appelé le Pozo Negro.

Sa longueur et le nombre de rappels sont sa principale difficulté. Il se réalise en début de saison, de mai à mi-juillet, généralement sec le reste de l'été.

Une petite dizaine de rappels, de 5 à 20 mètres.
Marche d'approche : 3 heures
Marche de retour : 1h30

L'OTIN 

Extrêmement beau, ce canyon sec est un enchaînement de rappels découvrant un décor vertical et sauvage. Après une superbe randonnée sur les hauts plateaux du nord de la Sierra jusqu'au village abandonné d'Otin, on emprunte la gorge dépourvue d'eau mais esthétiquement sculptée. La descente est une succession de rappels, plus ou moins hauts et techniques, dont deux très vertigineux dévoilent un point de vue incroyable sur la gorge et nécessite une petite expérience de la descente sur corde. Ce canyon est interdit au printemps en raison de la nidification des oiseaux, et se parcourt donc pendant la période estivale.

C'est une option idéale pour faire une pause aquatique dans une série de canyons, tout en restant très sportive et sensationnelle.

Une dizaine de rappels, dont deux de 45 mètres.
Marche d'approche : 1h30
Marche de retour : 1 heure.

Extrêmement beau, ce canyon sec est un enchaînement de rappels découvrant un décor vertical et sauvage. Après une superbe randonnée sur les hauts plateaux du nord de la Sierra jusqu'au village abandonné d'Otin, on emprunte la gorge dépourvue d'eau mais esthétiquement sculptée. La descente est une succession de rappels, plus ou moins hauts et techniques, dont deux très vertigineux dévoilent un point de vue incroyable sur la gorge et nécessite une petite expérience de la descente sur corde. Ce canyon est interdit au printemps en raison de la nidification des oiseaux, et se parcourt donc pendant la période estivale.

C'est une option idéale pour faire une pause aquatique dans une série de canyons, tout en restant très sportive et sensationnelle.

Une dizaine de rappels, dont deux de 45 mètres.
Marche d'approche : 1h30
Marche de retour : 1 heure.

LES GORGAS NEGRAS 

Sauvage et engagée, cette descente est réputée pour être la plus longue de la Sierra de Guara. Comme pour le Mascun, il débute du village de Rodellar et pique rapidement vers l'ouest pour rejoindre le village abandonné de Nasarre. L'entrée, une impressionnante gorge qui coupe en deux la montagne, marque une première partie très esthétique : une succession de ressauts que l'on franchit en saut ou en rappel. De nombreuses nages très froides et limpides trahissent l'existence de sources immergées. Puis la seconde partie, plus ouverte, dévoile un paysage souvent majestueux. Pour être apprécié, ce canyon demande une gestion de l'effort.

On débouche naturellement sur le large défilé du Barrasil, et les derniers sauts optionnels de la descente. La «piscine du milliardaire» laisse entendre que la fin approche, tout près à quelques minutes, il y a le bar du camping du Puente !

Quelques rappels n'excédant pas 12 mètres.
Marche d'approche : 3 heures
Marche de retour : 10 minutes.

Sauvage et engagée, cette descente est réputée pour être la plus longue de la Sierra de Guara. Comme pour le Mascun, il débute du village de Rodellar et pique rapidement vers l'ouest pour rejoindre le village abandonné de Nasarre. L'entrée, une impressionnante gorge qui coupe en deux la montagne, marque une première partie très esthétique : une succession de ressauts que l'on franchit en saut ou en rappel. De nombreuses nages très froides et limpides trahissent l'existence de sources immergées. Puis la seconde partie, plus ouverte, dévoile un paysage souvent majestueux. Pour être apprécié, ce canyon demande une gestion de l'effort.

On débouche naturellement sur le large défilé du Barrasil, et les derniers sauts optionnels de la descente. La «piscine du milliardaire» laisse entendre que la fin approche, tout près à quelques minutes, il y a le bar du camping du Puente !

Quelques rappels n'excédant pas 12 mètres.
Marche d'approche : 3 heures
Marche de retour : 10 minutes.

COMBINAISON  BALCES / CAUTIECHO 

Cette longue combinaison permet de découvrir dans la même journée deux ambiances totalement différentes. Ce canyon complet se trouve dans une zone sauvage de la Sierra de Guara dans la vallée du Rio Isuala. Après une marche d'approche dans un décor très montagneux, on accède au fond d'une vallée bordée de hautes falaises aux couleurs vives. Le canyon du Balces débute par un chaos de blocs et un rappel de 8 mètres "arrosé" par une belle cascade. La suite, composée de petits passages de désescalade, de toboggans, de passages sous l'eau optionnels permet d'accéder au moment le plus incroyable de la descente, unique en Sierra : une étroiture d'un mètre sculptée par l'érosion de l'eau. Un autre rappel de 5 mètres permet de sortir de la gorge et de terminer le canyon par de jolis passages. Ce canyon très rythmé surprend par son originalité et sa beauté.

Après le canyon aquatique du Balcès, une randonnée nous amène au départ du Cautiecho, une faille sans eau de conglomérat où les principales difficultés se passent en rappel. La lumière et la végétation donnent une ambiance sauvage et unique. Un rappel dans un puits naturel de 42 mètres est l'un des passages les plus singuliers de la Sierra de Guara : sensations garanties !

Plusieurs rappels dont un de 42 mètres.
Marches d'approche : 2h30
Marche de retour : 1h30.

Cette longue combinaison permet de découvrir dans la même journée deux ambiances totalement différentes. Ce canyon complet se trouve dans une zone sauvage de la Sierra de Guara dans la vallée du Rio Isuala. Après une marche d'approche dans un décor très montagneux, on accède au fond d'une vallée bordée de hautes falaises aux couleurs vives. Le canyon du Balces débute par un chaos de blocs et un rappel de 8 mètres "arrosé" par une belle cascade. La suite, composée de petits passages de désescalade, de toboggans, de passages sous l'eau optionnels permet d'accéder au moment le plus incroyable de la descente, unique en Sierra : une étroiture d'un mètre sculptée par l'érosion de l'eau. Un autre rappel de 5 mètres permet de sortir de la gorge et de terminer le canyon par de jolis passages. Ce canyon très rythmé surprend par son originalité et sa beauté.

Après le canyon aquatique du Balcès, une randonnée nous amène au départ du Cautiecho, une faille sans eau de conglomérat où les principales difficultés se passent en rappel. La lumière et la végétation donnent une ambiance sauvage et unique. Un rappel dans un puits naturel de 42 mètres est l'un des passages les plus singuliers de la Sierra de Guara : sensations garanties !

Plusieurs rappels dont un de 42 mètres.
Marches d'approche : 2h30
Marche de retour : 1h30.